15 juin 2008

ça gaze

On a beau être sur un monocoque ancien. Y'a pas à dire: un dériveur bien construit au portant, ça marche fort. Pourtant, on ne lui tire pas dessus. Vu le niveau de l'équipage, j'ai proscrit le spi. En vitesse de pointe, Galapiat aura fquand même surfé à 16,5 noeuds; en moyenne sur 24h malgré du mou, je vous laisse lire ce que dit Mr Garmin (pour les aveugles, 176 milles, soit 7,3 noeuds de moyenne). Cool de disposer d'un bateau de voyage qui envoie même chargé de 1000 l de flotte et de 600 l de gas-oil...
Posté par Teepee à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2008

Vers le Nord

Un coup de vent lourd marque notre remontée vers le nord.  La houle puissante et régulière enfle et s'allonge. J'avais oublié car on ne voit rien de tel en méditerrannée. 5-6 mètres de haut probablement, impression visuelle 8-10m, étalement sur plusieurs centaines de mètre. C'est grisant et relativement sain car seule de rares crètes déferlent parfois. Pas de danger avec notre vitesse au portant. Nous atteignons régulièrement 16 noeuds en fin de surf. La nuit suivante, sous grains violents et vicieux, est beaucoup plus... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2008

Atlantique

Bon, finalement, on s'est démerdé. Le safran est plié et il y a une belle fuite par la mèche mais on privilégie la débrouille au travail soigné. La raison en est simple : tomber le safran et refaire les bagues nous prendrait au minimum 3 semaines pour un résultat non garanti. Je choisis donc, au risque de créer une mutinerie, de bidouiller la problème avec les moyens du bord : Redressement partiel du safran avec un palan passé sur les winchs de génois. Trois possibilités : ça ne fait rien, ça redresse ou ça casse. Comme ça n'a ... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2008

Providenciales? Tu parles!

Providentiel, c'est ce que j'ai pensé en trouvant sur la carte la solution à nos soucis du moment. S'arrêter sur une île du nom de Providenciales paraît constituer un bon signe. Pourtant, cette escale va nous coûter cher. J'aurais souhaité poursuivre direct comme prévu, mais arrivé vers le Windward passage entre Cuba et Haïtï, la plaque qui relie le vit de mulet de la bôme au mat commence sérieusement à branler. Nous avons  pourtant prévu pas mal de choses mais avons oublié les rivets... Le Serflex de fortune avec lequel nous... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2008

Remontée des Caraïbes au près

Jusqu'à présent, tout ne s'est pas mal passé. Il est vrai que le départ du Panama a été un  peu chaud : Presse étoupe qui pisse tout ce qu'il peut, Jim en panique. On le ressert, ça va, il fait une sieste de peur et me demande à son réveil de le débarquer dès que possible. Je lui propose Kingston, Jamaique, à 3 jours en lui disant cependant de laisser le temps au temps. Un violent orage s'en mèle, mais ne nous  foudroie pas (de peu, si j'en juge aux écarts entre éclairs et tonnerre), un grain vicieux et violent couche... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2008

Arbeit!

Il nous aura fallu un peu plus d'une semaine pour être prêts à partir. Cela n'aura pas été sans effort. Préparer une transat en aussi peu de temps, sur un bateau inconnu, avec des équipiers aussi inexpérimentés et un skipper, guère plus pour un trajet aussi long et, sensiblement plus compliqué qu'une transat des alizés classique, n'est pas anodin. D'abord, Jim et moi faisons le tri de plus de 20 ans de vie de Jo à bord : Habitudes, bidouilles, matériel stocké hors d'âge. Sur les quelques mètres cubes que nous mettons à la benne, nous... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2008

Back to Panama

Je retrouve Jim à Panama City où nous passons une soirée avant de nous rendre le lendemain à Shelter Bay. Je suis heureux de revenir à Panama City et de retrouver son ambiance si particulière. Panaméens nonchalants et passifs; étrangers attirés par la perspective d'une vie plus facile et rémunératrice. Au bar, nous rencontrons d'ailleurs deux jeunes Vénézuéliens très représentatifs du genre. Pilotes d'hélicoptères pour le compte d'une compagnie de pêche au Thon, ils repèrent les  gros bancs et y dirigent des meutes de chalutiers... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2008

Ramener le bateau

Revenu à Paris, je n'ai guère le temps de penser à la façon dont je vais pouvoir ramener le bateau en Europe. Comme prévu, je fais le virement à Jo et lui demande de procéder aussi vite que possible à la radiation de son pavillon, afin que je puisse le mettre à mon nom. Une semaine après, je pars au Vietnam pour 15 jours avec Bach Yen et les enfants. J'essaye de ne pas trop y penser et y passe un excellent séjour mais pour autant, je ne ne dois pas trop traîner. Au début, je pense qu'il ne doit pas être si difficile ni trop coûteux de... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 23:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2008

Heureux propriétaire?

Je m'écrase dans le siège du Boeing qui me reconduit en Europe, incapable de dormir malgré cette nuit blanche sustentée par l'excitation et par diverses substances chimico-ethyliques. Content de l'avoir eu. C'était plus que juste. Au moins, je n'ai pas fait la queue, arguant de mon retard comme bonne raison pour passer en coup de vent devant les divers contrôles. En fait, j'ai été distrait à l'enregistrement par cet américain qui me demandait ce que je suis venu foutre ici. Je lui ai dit : "acheter un bateau, et vous?". Il... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2008

Nouvelle lune

Etes-vous superstitieux? Moi, un peu, pas vraiment mais je crois aux signes. La nouvelle lune se lève un 6 Mars. Elle se couche donc le 5 j'imagine. Jo est exceptionnel. Son bateau également. Notre nouvelle et immédiate amitié tout autant. Je visite seul son bateau le 4, passe la soirée à refaire le monde avec lui. Pour moi, sauf soucis à l'expertise, l'affaire est faite et nous passons une soirée fantastique. Décalage horaire aidant, je me réveille vers 5 heures malgré les excès de la veille. GG m'appelle de France pour prendre des... [Lire la suite]
Posté par Teepee à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]